local - Conférence: l'Union européenne face au défi de l'immigration

Index de l'article
local
Petits déjeuners allemands à l'école Pasteur
Fête de l'Europe 2017 Albertville
conférence sur les 60 ans des traités de Rome
Assemblée Générale de notre association
une fin d'année 2016 bien chargée
hommage aux pionniers du jumelage Albertville-Winnenden
forum des associations
rencontre avec la Lituanie
Décès de Georges Roche, Un des fondateur de notre association
Fête de l'Europe
conférence: les aides européennees
Assemblée générale 2016
Conférence: l'Union européenne face au défi de l'immigration
Rencontre avec les jeunes volontaires de Concordia
fête de la chanson italienne
Toutes les pages

 

 

Mardi 8 décembre 2015, conférence au lycée Jean Moulin à Albertville
« l'Union européenne face au défit de l'immigration »
Le professeur OBERDORFF, Professeur émérite de l'Université de Grenoble-Alpes et Président de l'Université populaire européenne de Grenoble, UPEG, a exposé pendant plus d'une heure, devant 60 personnes, la problématique migratoire, avant de répondre aux questions.
Enumération des nombreuses migrations de l'histoire européenne ; édit de Nantes (300.000 protestants) Espagne, Pologne, Arménie, Pieds noirs,Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Ex Yougoslavie, sans oublier les 60 millions de réfugiés pendant la 1ère guerre mondiale, le Professeur précisa que le nombre de réfugiés dans le monde est actuellement de 250 millions soit 3% de la population mondiale.
L'Union européenne en attire 1,4 millions/an, réfugiés légaux.
Actuellement les réfugiés de guerre (Syrie, Irak, Erythrée, Somalie, etc...) se mélangent avec les réfugiés économiques et viendra le temps des réfugiés climatiques dont le nombre sera croissant.
Il y a actuellement 2,3 millions réfugiés en Turquie, 1,3 million au Liban.
Les réfugiés en Europe vont essentiellement en Allemagne, en Suède, très peu en France car ils disent être mal accueillis et il n'y a pas de travail, La FRANCE terre d'asile???.
L'Allemagne a ouvert ses frontières aux réfugiés syriens car elle a besoin de migrants qualifiés (ils le sont pour l'instant) pour compenser sa dénatalité. Elle craint toutefois que la plupart rentrent dans leur pays une fois la guerre terminée.
La ville de WINNENDEN, jumelée avec ALBERTVILLE, vient d'en accueillir 350.
Le retour des contrôles aux frontières est rétabli (ce qui n'est pas contraire aux accords de Schengen à condition que cela soit limité dans le temps)
Des murs s'érigent un peu partout aux frontières des pays de l'UE.
Impressionnante : la carte mondiale des camps de réfugiés
Urgence ;
Lutter contre l'arrivée de réfugiés irréguliers
Aider les Etats (principalement la Grèce) en surveillant et contrôlant aux frontières avec FRONTEX
Créer un corps de garde-côtes
Lutter contre les trafiquants, militairement, en détruisant les bateaux avant qu'ils ne servent. Ces bateaux ne sont souvent pas en état de faire la traversée alors que les passeurs demandent de 1000à 10000€/réfugié.
Coopérer avec les pays d'accueil aux frontières des conflits (3 milliard€ ont été donnés à la Turquie.
Le professeur Oberdorff a évoqué le sommet de La Valette du 11/12/2015 réunissant le Conseil européen concluant à :
s'attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés de population
1. intensifier la coopération concernant les migrations et la mobilité légales
2. renforcer la protection des migrants et des demandeurs d'asile
3. prévenir la migration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des êtres humains et lutter contre ces phénomènes
4. coopérer plus étroitement pour améliorer la coopération en matière de retour, de réadmission et de réintégration
Une conférence passionnante hélas très réaliste de la situation des migrants

hgb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 
ACCES MEMBRE