MAISON DE L'EUROPE D'ALBERTVILLE ET DE LA SAVOIE

HOME

Petits déjeuners allemands à l'école primaire Pasteur

(voir en page locale)

 


 

Nouvelles règles tarifaires pour la téléphonie mobile en Europe!

 

(voir en page internationale)

 


 

Faire de l'Europe sociale une réalité pour les Européens

Le 1er Juin 2017
Tribune par Sofia Fernandes, Frank Vandenbroucke        Texte intégral


Le 26 avril dernier, la Commission européenne a publié sa proposition
pour un « SOCLE EUROPÉEN DES DROITS SOCIAUX » et présenté un
document de réflexion sur l’avenir de l’Europe sociale. Alors que
les dirigeants européens ont établi dans la Déclaration de Rome
l’objectif de construire une Europe sociale, la question qui doit
être au coeur du débat est celle d’identifier, en étroite
collaboration avec les partenaires sociaux, les PRIORITÉS D’ACTION
QUI PERMETTRONT DE RENDRE L’EUROPE SOCIALE VISIBLE AUX YEUX DES
EUROPÉENS. Dans cette tribune, SOFIA FERNANDES, chercheur senior à
l'Institut Jacques Delors, et FRANK VANDENBROUCKE, conseiller à
l'Institut Jacques Delors, en identifient trois :

* FAVORISER LA LIBRE CIRCULATION ET GARANTIR QU’ELLE SOIT ÉQUITABLE
;
* PROMOUVOIR UNE CONVERGENCE DANS LES STANDARDS ET LES PERFORMANCES
SOCIALES ;
* ET FAIRE DE L’INVESTISSEMENT DANS LE CAPITAL HUMAIN UN LEITMOTIV
DE L’EUROPE SOCIALE.

http://www.institutdelors.eu/011020-1549-Consulter-la-newsletter.html


 


 

Fête de l'Europe avec nos amis Italiens à Aoste

 

(voir en page internationale)

 


 

 

 

(Voir en page locale)

 


 

 

 

Assemblée générale de la MDEAS le 6 mars 2017

EDITO du président

«L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble: elle se fera par

des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait.»

Robert Schuman

9 mai 1950

Année 2017 ;

année de tous les dangers pour les démocraties européennes et pour l'Union Européenne ;

• élections législatives le 15 mars aux Pays bas (le parti europhobe de Geert Wilders favori)

• le 26 mars élections régionales en Sarre,

• en avril et mai en France les présidentielles suivies par les

législatives, en juin et en septembre

• les élections du Bundestag en septembre en Allemagne.

La poussée de l'extrême droite fasciste et europhobe est une réalité dans toute l'Europe.

• Dans le même temps les britanniques devraient être à même de signer l'article 50 du traité de Lisbonne ce qui déséquilibrera encore un peu plus l'UE .

• L'élection de Donald Trump aux USA et les velléités supposées de Vladimir Poutine aggravent le tableau.

Tout cela sur un fond ingérable de migrations en Europe jamais vues au cours de notre époque moderne venant d'Afrique et du Moyen Orient, de guerre en Syrie et en Irak et dans un climat intenable d'attentats sur notre sol européen.

Tous ces évènements sont-ils une chance ou une menace pour l'Europe ?

- Oui c'est une menace si nous n'arrivons pas à gérer le flux migratoire, si les europhobes gagnent les élections, si Donald TRUMP ne participe plus aux interventions de l'OTAN en Europe, si Vladimir POUTINE intervient dans les pays voisins de la Russie comme il l'a fait en Crimée, si le Brexit contamine les autres pays de l'Union

– Oui c'est une chance si les dirigeants de l'UE comprennent qu'il faut réformer efficacement son fonctionnement sur le plan de la justice sociale, sur la fiscalité, sur la gouvernance, sur la défense.

Un livre blanc sur l'avenir de l'Europe,

« Réflexions et scénarios pour l'UE27 à l'horizon 2025 » vient tout juste de paraître sur les projets de réforme et le 25 mars jour du 60e anniversaire des traités de Rome, les dirigeants européens se retrouveront dans la capitale italienne pour proposer leur vision commune du projet européen aujourd'hui menacé par de nombreuses crises.

- Oui c'est une chance car les européens prennent conscience que la démocratie européenne est en danger et qu'il faut se serrer les coudes pour sauver la citoyenneté européenne.

- Oui c'est une chance car le Brexit montrera rapidement que les britanniques ont fait une grave erreur et que la sortie de l'UE leur sera bien compliquée au plan économique (taxations, baisse de la livre, la City déstabilisée) et au plan politique (Ecosse et Irlande).

Lors de son discours sur l'état de l'Union

le 14 septembre 2016, Jean-Claude Junker a 3 fois répété qu'il fallait expliquer l'UE.

Combien de fois, sur le terrain, les voltigeurs de l'armée pacifique de l'UE que nous sommes, responsables de la MDEAS, avons nous constaté que les citoyens ne connaissaient pas le fonctionnement ni même les noms respectifs des institutions européennes.

Ceci participe à euroscepticisme ambiant qui vient aggraver la situation due à la géopolitique et à la mondialisation.

La MDEAS oeuvre auprès du public et dans les écoles pour informer afin de développer la citoyenneté européenne. Elle le fait avec l'aide de ses adhérents et de ses sympathisants. Sans leur aide et leur

soutien il serait très difficile de continuer à avoir foi dans l'Union.

Enfin les citoyens que nous sommes doivent s'exprimer par leurs votes en France et dans les autres pays de l'UE en faveur d'un candidat pro européen et non europhobe.

La MDEAS s'emploie avec ses petits moyens mais avec son gros coeur et sa détermination à développer la citoyenneté européenne et même si le travail est difficile il faut continuer à y croire car sans l'Union Européenne, la Paix, pour laquelle elle a été créée, est menacée à l'intérieur comme à l'extérieur

«L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble: elle se fera par

des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait.»

Robert Schuman

9 mai 1950

Fait à Albertville le 06 mars 2017

Henri-Georges Brun

Président

 

 

 

 


 

-Le Traité de ROME aura 60 ans le 25 mars prochain.

 

Premier traité signant la naissance de la Communauté européenne, il sera suivi par d'autres traités dérivés de celui-ci.

Parmi les grands chapitres de ce traité :

  • le citoyenneté européenne

  • la libre circulation

Quoi de mieux qu'ERASMUS, qui aura 30 ans cette année, pour illustrer la citoyenneté européenne et la libre circulation permettant aux étudiants mais aussi aux apprentis de partir apprendre la langue d'un autre pays.

 

http://www.touteleurope.eu/actualite/reussir-son-sejour-de-mobilite-en-europe.html

 

 


 

 

XX

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

http://www.europe-en-rhonealpes.eu/

 

 

 


 

 

la Maison de l'Europe a déménagé. Nous sommes désormais dans le bâtiment de la maison des associations au 21 rue Georges Lamarque à Albertville

 


 


 

La Maison de l'Europe d'Albertville et de la Savoie a créé sa page Facebook!

Bienvenue!

https://www.facebook.com/Maison-de-lEurope-Albertville-Savoie-107477226291830/?fref=ts


 

 

 


Nos partenaires


 


LIENS UTILES:

 

AVENUE de L'EUROPE

 

 

 

 

 

 

Maison de l'Europe d'Albertville et de la Savoie.

Siège social en Mairie d'Albertville.

Courrier:.maison des associations

21, rue Georges Lamarque

73200 Albertville

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.mdealbertville.fr

 
ACCES MEMBRE